La cryptomonnaie est une monnaie fiduciaire et virtuelle. Sa singularité réside dans sa forme exclusivement numérique (contrairement à la monnaie physique traditionnelle), et son indépendance vis-à-vis des banques centrales et institutions financières. En effet, cette monnaie de transaction et d’échange repose sur un fonctionnement de pair-à-pair, un réseau décentralisé où le contrôle dépend de la vérification collective de l’écosystème.

Telle une monnaie traditionnelle, la cryptomonnaie est un véritable moyen de paiement. Elle permet d’accéder à des biens et des services, ou peut être échangée contre de l’argent physique via des plateformes d’échange en ligne, comme Binance, Etoro, Kraken, Luna, Bitpanda, Coinbase, etc. Chaque transaction est effectuée rapidement et gratuitement.

La première monnaie numérique décentralisée à voir le jour est la devise Bitcoin (BTC). Il existe aujourd’hui plusieurs centaines de monnaies différentes, dont les plus connues sont l’Ether, le Ripple, le Dash, le Nano, le Dogecoin, etc.

Étant indépendante de toutes institutions économiques, la cryptomonnaie n’est pas victime de l’inflation boursière, mais elle n’en reste pas moins volatile et instable en fonction de l’offre et la demande. En effet, la valeur de ces actifs peut chuter ou grimper de manière importante en seulement quelques heures.

La naissance de la cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie fut créée en 2008, par le mystérieux Satoshi Nakamoto, lors de la publication de son livre blanc intitulé « Bitcoin, a peer-to-peer electronic cash system ». Ce prénom mondialement connu est un pseudonyme donné à la ou les personne(s) à l’origine de la naissance de cette nouvelle monnaie. Un an plus tard, le Bitcoin fait son apparition. Malgré de nombreuses suppositions, Satoshi Nakamoto reste totalement inconnu.

Ce nouveau système monétaire révolutionnaire connaît aujourd’hui une évolution fulgurante. Ces nombreux avantages tels que l’absence de frais de transaction, la décentralisation, l’anonymat et la rapidité des transactions ont su séduire un grand nombre d’utilisateurs à travers le monde.

En 2021, on compte plus de 100 millions détenteurs de monnaie virtuelle. La valeur du Bitcoin a atteint la valeur de 50 000 EUR et 60 000 USD (en dollar américain), tandis qu’il valait environ 5 USD en 2009. Une croissance exponentielle depuis sa création qui présage une popularisation de l’économie virtuelle.

Comment est créée la cryptomonnaie ?

La création de cyptomonnaie est plus communément appelé « minage », cette action consiste à effectuer un service en échange d’une récompense monétaire. Le service en question est la vérification de la validité d’un ensemble de transactions. Ces transactions sont validées via des résolutions de problèmes mathématiques, appelées « preuve de travail » et effectuées grâce à des logiciels fournissant une puissance de calcul hautement performante.

Les personnes à l’origine de la création de cryptomonnaies sont appelées les « mineurs » et l’action consiste à « miner » de la monnaie numérique. Ces acteurs ont pour objectif d’ajouter de nouveaux blocs, générant ainsi une compensation financière en cryptomonnaie pour les premiers à résoudre ce problème mathématique.

La cryptomonnaie est basée sur la technologie de la blockchain, un système informatique constitué d’une chaîne de blocs cryptographiques. Chaque transaction ajoute un nouveau bloc à la chaîne, elle doit être résolue et validée par les membres du réseau. L’ensemble des transactions sont enregistrées et forment un historique éternel.

Pour pallier la difficulté de minage et assurer une création de nouveaux blocs plus efficace, les mineurs se regroupent sous forme de coopératives dans de grandes structures, celles-ci se trouvent principalement en Chine, en Géorgie et en République tchèque.

Comment est régulée la création de cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie est contrôlée par des règles très précises afin de maintenir son bon fonctionnement. Par exemple, dans le cas des Bitcoins, son nombre maximum de jetons est limité à 21 millions, tandis que 88% des Bitcoins sont déjà en circulation. En revanche, sa fréquence de création s’affaiblit, puisque l’algorithme cryptographique gagne en complexité et les récompenses attribuées sont divisées tous les 4 ans, le but étant de maintenir la valeur du Bitcoin et réguler son rythme de création.

Comment acheter de la cryptomonnaie ?

Le moyen le plus facile d’acheter ou vendre des monnaies virtuelles est d’ouvrir un compte sur une plateforme de trading en cryptomonnaie. Après avoir créé un portefeuille de liquidité par virement bancaire, il est possible d’acheter des Bitcoins et toutes les devises disponibles sur la plateforme. Le choix des monnaies repose sur une spéculation pouvant mener au gain ou bien à la perte, en fonction des fluctuations du marché.

Il n’est pas nécessaire d’être un expert en cryptomonnaie pour investir sur un compte de trading. En effet, il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes intuitives et totalement accessibles pour un investisseur débutant.

Néanmoins, il n’existe pas de "meilleure plateforme de trading" chacune comprend des spécificités pour correspondre à toutes les attentes. Avant de commencer à échanger de l’argent sur un site de trading, il est  important de bien s’informer sur les critères suivants : la liquidité, les frais, l'expérience utilisateur et la sécurité contre le piratage des données.

Outre les nombreux avantages que représentent l’actif numérique, ce système financier repose sur un fonctionnement hautement spéculatif, il convient donc de rester prudent et raisonnable face à la volatilité des monnaies virtuelles.

Investir dans la cryptomonnaie ne se réduit pas à gagner de l’argent. Cela consiste à se procurer de l’argent virtuel de manière décentralisée dans le but de le stocker sur du long ou court terme. Cet investissement demande un suivi et une connaissance du marché pour générer des profits.