Il existe aujourd’hui différentes manières de s’exposer aux crypto-actifs. L’alternative la plus connue est d’ouvrir un compte sur une plateforme d’échange. On retrouve aujourd’hui un large choix de plates-formes de trading, dont chacune possède des avantages et des inconvénients (Binance, Etora, Kraken, Coinbase, Gemini, etc). L’important est de choisir une plateforme régulée par une place financière afin d’éviter que celle-ci ferme brutalement.

La seconde alternative est d’investir via des ETF (Exchange Trade Product ou Fonds Négociés en Bourse). Les performances de ces valeurs mobilières sont liées à celles de leurs actifs sous-jacents, en l’occurrence les crypto-actifs.

Il y a également possibilité d’investir auprès d’un Fond Commun de Placement. Ces sociétés financières sont des organismes de placement collectif. À l’instar des ETF, elles permettent aux investisseurs de s’exposer aux crypto-actifs sans en détenir directement. Une alternative intéressante pour les investisseurs débutants ne souhaitant pas consacrer du temps à une gestion active et s’exposer seul aux fluctuations du marché des crypto-actifs.

La quatrième manière d’investir dans les devises numériques passe par des cryptofonds actifs. Des fonds réglementés et agréés par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), mises en place par des sociétés spécialisées dans les crypto-actifs.

Qu’est-ce qu’un Fond Commun de Placement ?

Intéressons-nous particulièrement à l’alternative des Fonds Communs de Placement (FCP). Ce système d’investissement repose sur une société de gestion professionnelle dont le rôle est de mettre en commun des fonds de placement et de les investir dans des actions ou des obligations. On parle de copropriété, puisqu’il s’agit d’un placement collectif engageant plusieurs investisseurs. Dans le domaine de la crypto-monnaie, le fonctionnement est le même mais en devises numériques.

Fond Commun de Placement et cryptomonnaie

La cryptomonnaie, aussi connue sous le nom de crypto-actif, est une monnaie 100% numérique. Son processus de création et de circulation repose sur la technologie de la blockchain. Le premier système monétaire fonctionnant de manière décentralisée (indépendant des banques centrales et institutions financières).

La détention de Bitcoins se démocratise et attire une population de plus en plus importante. Le Bitcoin voit sa valeur augmenter depuis sa création en 2009. En 2021, le Bitcoin a atteint sa valeur maximale, soit 60 000 USD (environ 50 000 EUR). Il est aujourd’hui la cryptomonnaie plus importante en matière de capitalisation boursière. C’est pourquoi les fonds d’investissement décident, peu à peu, de constituer des portefeuilles dédiés à la cryptomonnaie.

C’est en 2017 que le premier Fond Commun de Placement en Bitcoin est lancé en Europe par le gestionnaire d’actifs français Tobam. Plus récemment, en avril 2021, le premier Fond Commun de Placement à offrir une exposition à l’Ether a été lancé par la société CI Global Asset Management.

Quels sont les avantages des Fonds Communs de Placement ?

Diversification

Un fond commun de placement suppose la gestion d’un portefeuille de fonds diversifiés. Cela permet aux investisseurs de s’exposer à un éventail d’actifs financiers différents afin de compenser les risques liés à leur fluctuation. Au-delà de la diversification, le système de fonds collectifs génère un pouvoir d’achat plus conséquent et des frais de gestion moindres grâce à l’économie d’échelle.

Investissement simple et sur-mesure

Les fonds communs de placement permettent aux investisseurs de détenir un portefeuille de produits financiers adapté à leur profil (niveau de risque, nombre de liquidités, type de stratégie, etc.). Ainsi, les titres financiers détenus sont différents en fonction des profils, pour convenir aux attentes de chacun.

L’expertise

Cette alternative offre aux investisseurs la possibilité de bénéficier des compétences et de l’expertise de professionnels en gestion financière. Ce procédé repose sur un système de confiance, puisque les gestionnaires prennent le contrôle des fonds et déploient tous les efforts possibles pour générer de la plus-value. C’est une solution bénéfique pour les investisseurs ayant peu de connaissances sur l’univers de la cryptomonnaie. Cela offre également une sécurité supérieure contre le risque de piratage et de vol.

Quels sont les risques des fonds communs de placement en crypto-monnaie ?

Tous les types d’investissements s’exposent à des risques financiers. Ainsi, et malgré des avantages intéressants, les fonds communs de placement comprennent des risques dans le cas de la cryptomonnaie.

Il y a d’abord un risque de perte de contrôle, puisque les fonds investis sont confiés à un gestionnaire, celui-ci prend tous les droits décisionnels et l’investisseur n’a plus de moyen d’action sur ses fonds investis.

La volatilité est un également un risque important dans l’investissement en crypto-monnaie, mais ce phénomène, propre au secteur des crypto-actifs, ne concerne pas exclusivement l’investissement en fond commun de placement.

Enfin, il est indispensable d’être renseigné sur les frais avant d’investir en fond commun de placement. En effet, les coûts peuvent avoir une incidence sur les retours et pertes, c’est pourquoi il faut être pleinement conscient des répercussions financières.

On assiste aujourd’hui à une croissance importante de la cryptomonnaie, une période avantageuse pour investir, indépendamment ou via un fond commun de placement. La condition immanquable avant tout investissement ou engagement est la recherche d’informations et la pleine connaissance des risques.